dimanche 15 avril 2012

Gastro or not gastro


Depuis 3/4 jours, j'ai de très fortes douleurs à l'estomac, c'est comme si on me le tordait dans tous les sens possibles!
En plus de ça,  j'ai quelques (fâcheux) désagréments intestinaux!!!
En panique et totalement lassée, j'ai appelé le médecin hier en pensant que c'était mon traitement actuel qui me faisait ça et elle m'a dit que c'est surement la GASTRO!!!
En ce moment il y a une épidémie chez nous. Eh ben ça!!!! Moi qui fais super gaffe à pas boire de l'eau du robinet, me laver les mains plusieurs fois et éviter de trop approcher les personnes quand elles sont malades.

Et j'ai eu une espèce de révélation hier: et si c'était une HYPERSTIM???
Car la première fois que j'en avais fait, c'était exactement les mêmes symptômes! L'impression d'avoir très mal à l'estomac, le ventre qui gonfle et qui devient dur et des pics de douleurs donnant des sueurs froides.... Là, je dis à Loulou:" je le sens hyper mal, prépare toi à me ramener aux urgences si ça empire"
J'étais pliée en 4 dans le lit et on devait aller à un mariage quelques heures après....qu'est ce que ça craint!!!

La douleur s'est calmée après un peu de repos, on est allé au mariage, j'ai bien mangé mais elle est revenue mais j'ai quand même pu m'endormir.

Et ce matin, dès que je me mets debout, c'est l'angoisse, douleurs lancinantes, nausées et période de bouffée de chaleur.

Je ne suis qu'à J11, serait-il possible que ça soit réellement une hyperstim ou bien tout simplement une p*** de gastro??? D'autant plus que les dernières injections d'hormones remontent à presque 2 mois....

2 commentaires:

  1. Moi je ne pense pas...
    pour avoir vécu l'hyperstim, la vrai celle où tu es hospitalisé 5 jours... les douleurs interviennent réellement après la ponction. en fait c'est le déclenchement qui engendre des complications et au fil des jours c'est de pire en pire.

    Par contre tes symptomes ressemblent à l'hyperstim...

    RépondreSupprimer
  2. Oui c'était bien une gastro qui s'est vite résorbée heureusement!
    Pour mon hyperstim, j'étais même pas en FIV, imagine l'angoisse. Je suis restée un peu moins de 3 jours à l’hôpital et en fait c'est dû à la maladresse (ou plutôt connerie) de mon ancienne gynéco. Suite à l'injection d'Ovitrelle (hors FIV), j'ai eu mon hyperstim qui s'est soldée par un hémopéritoine (du sang dans je ne sais plus quoi), bref la grosse flippe mais bon...Elle a fermé son cabinet depuis, allez demander pourquoi...

    RépondreSupprimer