dimanche 25 mars 2012

Ca nous échappe une fois de plus....

Je vais expliquer aujourd'hui mon parcours depuis la gynéco jusqu'à la PMA.

Quand nous décidions enfin de consulter, il s'est passé environ 1 an et demi.
On rencontre une praticienne fantastique à l’hôpital, qui essaie de nous rassurer (genre "ne vous inquiétez pas, vous allez avoir votre bébé", "ça arrive à beaucoup de monde" etc etc). Bon ok, tout cela, bien sûr, part d'un sentiment très noble, emprunt d'empathie et de beaucoup de gentillesse mais à l'époque, je commençais déjà à flipper un peu.

Step by step

Elle me préscit donc une hystérosalpingographie (comprenez par là une petite visite dans vos petites trompes, voir si elle sont pas bouchées ou quoique ce soit d'autre) et à mon loulou un spermogramme (brrrrrr le pauvre, rien qu'à cette idée de se soulager dans une mini boîte, ça lui a fait des frissons).
Avant l'examen de l'hystérographie ( faut avouer que c'est plus facile à retenir), je me renseigne évidemment sur le net (Google mon ami Google :-), tout ce que je lis c'est ça ne fait pas trop mal, ça se passe rapidement, c'est juste un peu désagréable.... Tu te fous de ma gueule???? JUSTE UN PEU DÉSAGRÉABLE??? j'ai juste failli tomber dans les pommes 3 fois, vomir 100 fois  tellement j'ai eu mal, surtout quand elle s'est mise à me nettoyer le vagin comme si c'était un four qui avait subit quelques poulets rôtis et des plats bien en sauce.....
Quelle sensation affreuse, plusieurs années après, je m'en souviens encore, c'est que vraiment.....
Bref, elle t'envoie un liquide à l'intérieur des trompes pour voir leur perméabilité et puis après une petite pause, tu fais tout ressortir...hum miam miam, quel bel examen!!!
S'en suit les résultats: "TOUT VA BIEN" ....évidemment que tout va bien, elle m'a tellement enfoncé ses compresses pleins de Betadine que ça a dû déboucher mes trompes, si bouchées elles étaient.

Le tour de loulou quelques jours après (après plusieurs jours d'abstinence --- je vous assure que 3 jours e diet c'est dur, surtout quand vous voulez un bébé). Les résultats tombent et là on ne comprend pas trop. Apparemment c'est pas si mauvais mais c'est pas très bon non plus...



Et là commence la merveilleuse aventure PMA

On nous conseille d'abord une clinique privée car c'est la seule qui est compétente dans le domaine sur l'île.
Ils nous prennent avec 2h30 de retard, on est très mal accueilli par un gynéco remplaçant qui sort de je ne sais où, et surtout il nous annonce de but en blanc (au vu de nos différents exam): " VOUS AVEZ 5% DE CHANCES DE CONCEVOIR UN ENFANT NATURELLEMENT".... Il nous dit ça comme ça, sans rien d'autre, aussi froidement...en sachant que ça va faire presque 2 ans qu'on désire profondément un petit bébé....
Il me prescrit du Clomid pour 6 mois, pour "stimuler (parait-il) mon ovulation". J'accepte mais sans aucune bonne volonté, je n'aime décidément pas ce c***** de medecin.
J'arrive au boulot, je pleure car on vient de nous annoncer, si froidement, que nous sommes quasiment stériles. Je ne conçois pas ma vie sans enfant, ce n'est pas possible, pas nous mon Dieu, s'il vous plaît.

J'arrête Clomid au bout de 3 mois car ça me saoule, je sais pertinemment que ça me marchera pas et j'en ai marre de payer à chaque fois pour me faire trifouiller l'intérieur de mon intimité...."Oubliez nous pour toujours clinique privée qui traite les gens comme des vaches à lait de m****". Oui, à leurs yeux, nous sommes que du bétail infertile, bons à remplir leurs poches déjà grassement pleines.

Et là nous nous sentons complétement démunis car aucun autre centre n'existe ici, pou le moment....Il va falloir aller tenter l'aventure à 10 000km, en France métropolitaine....

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire